NOTRE HISTOIRE… 2018-07-11T23:52:48+00:00

Maison Aurea Ova

Notre Histoire

Du Latin Œuf d’or, de l’écume et de l’onde, de l’esturgeon et de sa rogue : la Maison Aurea Ova est née en hommage au plus précieux des mets en rappel discret à son antiquité afin de frayer pour lui la route neuve.

Maison Aurea Ova

Notre histoire

Du Latin Œuf d’or, de l’écume et de l’onde, de l’esturgeon et de sa rogue : la Maison Aurea Ova est née en hommage au plus précieux des mets en rappel discret à son antiquité afin de frayer pour lui la route neuve.

Yeki Boud,
Yeki Naboud…

EKI BOUD, YEKI NABOUD : il était une fois quelqu’un, il était une fois personne. Il était une fois quelqu’un, un honorable homme d’affaires qui venait de vouer sa carrière au transport express de biens précieux et rares…

Il était une fois quelqu’un, un enfant de la Caspienne qui accompagnait son père sur une de ces barques d’un bleu très pâle avec laquelle, jadis, allaient à la pêche à l’esturgeon. Il était une fois quelqu’un, il était une fois personne… Et plusieurs fois quelqu’un, plusieurs fois plus loin, l’enfant s’était fait bras droit de son père capitaine, et puis courtier en esturgeonnes, et puis maître malossoleur et Khävyär Säzan

Il était une fois quelqu’un,
Il était une fois personne.

Le temps et l’âge, plus rapides qu’un fleuve, le virent entrer dans le cercle des responsables Europe de la puissante Shilat Trading, la Compagnie d’État en charge de la commercialisation et de l’exportation de l’or gris. Sans la patience, il n’est point de sagesse. Cette boucle accomplie, de tous les œufs au monde, Ahmad connaissait les secrets.

Lorsque Michel rencontra Ahmad, ce fut entre l’aurore et l’aube, entre l’Occident et l’Orient, entre hasard et destinée. Michel, qui ce jour-là comme tous les autres courait d’un ciel au suivant, vit en Ahmad un homme allant le pas, et souriant, et porteur d’une boîte dorée, tenue serrée devant son coeur comme un secret et une promesse. Michel sourit à l’inconnu. La boîte recélait un trésor immémorial. La boîte était pleine de grains de caviar.

Et Ahmad, qui avait jadis appris à les tirer de la mer, à les passer aux tamis des filets, des passoires puis du goût, qui savait comment accentuer ce dernier d’un sel imperceptible, et distinguer leurs traits particuliers, et les dénicher où qu’il faille pour les faire venir où qu’on veuille, Ahmad vit en Michel un homme qui savait garder les secrets, franchir les distances, et mener à bon port les promesses : de porte à porte en presque moins de temps que n’en mettent le soleil et la lune.

Il était une fois deux hommes, qui bientôt seraient quatre. Car Michel avait un ami, Valentin; à Paris, tous deux, du noble art avaient croisé les gants. Des gants noirs aux grains gris il n’y a, n’est-ce pas, qu’un gros pas ? Homme d’action, Valentin est par ailleurs de ceux qui connaissent les voies qui mènent à la plénitude, la fin jamais à ses yeux ne justifie les moyens, et ses réussites n’ont d’égales que ses principes. Il est inventeur de rendez-vous avec la vie, organisateur de dégustations informelles — pas seulement de jabs —, passeur de feu et de fougue, découvreur de toute nouvelle occasion de partage…

Valentin fit rencontrer quelqu’un à Michel. Ce fut Hugues. Menant grand train en ambassadeur du grand monde, ès champagnes et palaces, et plus généralement ès prestige à la française, que de discrètes années d’entregent, de relations, de réceptions et de… baroud avaient mené flegmatiquement aux podiums de tous les circuits où roulent les plus rapides voitures de la terre… Or, de la terre des hommes ne dit-on pas ceci : que toute personne qui le sait n’est jamais que par six degrés séparée de toute autre ? Six degrés, cinq poignées de main ? Hugues est des très rares dont la main vous met à une paume seulement de celle des Princesses et des Princes de la planète.

Il était une fois deux hommes, qui bientôt seraient quatre.

Deux hommes qui deviennent trois, puis se comptent quatre, voilà une histoire connue en France. Une histoire qui mène à l’amitié, aux bombances et à la belle aventure. Une histoire à ramener les ferrets de la Reine, à transporter la porte des Orients jusqu’à la vôtre, et à y délivrer, for your lips only, exclusivement, de nos mains à vos bouches, les plus luxueux caviars.

Ainsi est née la maison Aurea Ova pour vous aujourd’hui en hommage au mets le plus précieux.

Michel Ferreira
Expert en transport rapide de biens précieux

Ahmad Shiroudi
Maître du frai, intime des réseaux du caviar

Hugues Trevennec
Ambassadeur des luxes

Valentin Binet
Aventurier d’internet

Yeki Boud, Yeki Naboud…

YEKI BOUD, YEKI NABOUD : il était une fois quelqu’un, il était une fois personne. Il était une fois quelqu’un, un honorable homme d’affaires qui venait de vouer sa carrière au transport express de biens précieux et rares…

Il était une fois quelqu’un, un enfant de la Caspienne qui accompagnait son père sur une de ces barques d’un bleu très pâle avec laquelle, jadis, allaient à la pêche à l’esturgeon. Il était une fois quelqu’un, il était une fois personne… Et plusieurs fois quelqu’un, plusieurs fois plus loin, l’enfant s’était fait bras droit de son père capitaine, et puis courtier en esturgeonnes, et puis maître malossoleur et Khävyär Säzan

Il était une fois quelqu’un,
Il était une fois personne.

Le temps et l’âge, plus rapides qu’un fleuve, le virent entrer dans le cercle des responsables Europe de la puissante Shilat Trading, la Compagnie d’État en charge de la commercialisation et de l’exportation de l’or gris. Sans la patience, il n’est point de sagesse. Cette boucle accomplie, de tous les œufs au monde, Ahmad connaissait les secrets.
Lorsque Michel rencontra Ahmad, ce fut entre l’aurore et l’aube, entre l’Occident et l’Orient, entre hasard et destinée. Michel, qui ce jour-là comme tous les autres courait d’un ciel au suivant, vit en Ahmad un homme allant le pas, et souriant, et porteur d’une boîte dorée, tenue serrée devant son coeur comme un secret et une promesse. Michel sourit à l’inconnu. La boîte recélait un trésor immémorial. La boîte était pleine de grains de caviar.

Et Ahmad, qui avait jadis appris à les tirer de la mer, à les passer aux tamis des filets, des passoires puis du goût, qui savait comment accentuer ce dernier d’un sel imperceptible, et distinguer leurs traits particuliers, et les dénicher où qu’il faille pour les faire venir où qu’on veuille, Ahmad vit en Michel un homme qui savait garder les secrets, franchir les distances, et mener à bon port les promesses : de porte à porte en presque moins de temps que n’en mettent le soleil et la lune.
Il était une fois deux hommes, qui bientôt seraient quatre.
Car Michel avait un ami, Valentin ; à Paris, tous deux, du noble art avaient croisé les gants. Des gants noirs aux grains gris il n’y a, n’est-ce pas, qu’un gros pas ? Homme d’action, Valentin est par ailleurs de ceux qui connaissent les voies qui mènent à la plénitude, la fin jamais à ses yeux ne justifie les moyens, et ses réussites n’ont d’égales que ses principes. Il est inventeur de rendez-vous avec la vie, organisateur de dégustations informelles — pas seulement de jabs —, passeur de feu et de fougue, découvreur de toute nouvelle occasion de partage…
Valentin fit rencontrer quelqu’un à Michel. Ce fut Hugues. Menant grand train en ambassadeur du grand monde, ès champagnes et palaces, et plus généralement ès prestige à la française, que de discrètes années d’entregent, de relations, de réceptions et de… baroud avaient mené flegmatiquement aux podiums de tous les circuits où roulent les plus rapides voitures de la terre… Or, de la terre des hommes ne dit-on pas ceci : que toute personne qui le sait n’est jamais que par six degrés séparée de toute autre ? Six degrés, cinq poignées de main ? Hugues est des très rares dont la main vous met à une paume seulement de celle des Princesses et des Princes de la planète.

Il était une fois deux hommes, qui bientôt seraient quatre.

Deux hommes qui deviennent trois, puis se comptent quatre, voilà une histoire connue en France. Une histoire qui mène à l’amitié, aux bombances et à la belle aventure. Une histoire à ramener les ferrets de la Reine, à transporter la porte des Orients jusqu’à la vôtre, et à y délivrer, for your lips only, exclusivement, de nos mains à vos bouches, les plus luxueux caviars. Ainsi est née la maison Aurea Ova pour vous aujourd’hui en hommage au mets le plus précieux.

Michel Ferreira
Expert en transport rapide de biens précieux

Ahmad Shiroudi
Maître du frai, intime des réseaux du caviar

Hugues Trevennec
Ambassadeur des luxes

Valentin Binet
Aventurier d’internet


Ceux qui savent faire de leur vie un voyage
se rencontrent toujours

Les protagonistes

Les protagonistes

Michel Ferreira
Expert en transport rapide de biens précieux
Ahmad Shiroudi
Maître du frai, intime des réseaux du caviar
Hugues Trevennec
Ambassadeur des luxes
Valentin Binet
Aventurier d’internet
Michel Ferreira
Expert en transport rapide de biens précieux
Ahmad Shiroudi
Maître du frai, intime des réseaux du caviar
Hugues Trevennec
Ambassadeur des luxes
Valentin Binet
Aventurier d’internet

MENU